6 étapes d’une installation de vidéosurveillance

février 13, 2023

L’installation d’un système de vidéosurveillance est un acte d’autoprotection et de sauvegarde de son espace privé. La démocratisation des systèmes de vidéoprotection offre désormais la latitude aux fabricants de mettre sur le marché, de simples matériels à installer. Le plus important serait maintenant de suivre les différentes étapes d’une installation  de vidéosurveillance réussie.

La vidéosurveillance n’est plus une question de luxe mais relève d’une indispensabilité du point de vue sécuritaire. La simplicité de sa mise en place vous rend la tâche plus facile. Il n’est donc nullement besoin d’une compétence méta-humaine pour le réaliser par vous-même.

Toutefois, il est recommandé de confier cette tâche à un spécialiste de la vidéosurveillance pour assurer la garantie et l’installation selon les exigences de ce système. Car, il est des étapes dont il ne faut en aucun escamoter si vous espériez jouir pleinement de votre installation.

Quoi que vous décidiez, l’avis d’un expert comme Karayes vous sera d’une utilité irremplaçable. C’est justement pour cette raison que l’impératif professionnel nous impose de vous montrer les processus de cette installation afin de vous aider dans vos projets.

Tout ce qu’il faut savoir pour installer une vidéosurveillance

En général, le système de vidéosurveillance implique trois grandes étapes sur lesquelles viennent se greffer tous les aspects techniques. Il s’agit en effet de :

  • La réception ;
  • La gestion ;
  • Et la visualisation.

Que votre installation soit numérique(IP), analogique ou Wifi, ces étapes sont fondamentales pour garantir la qualité et les normes en matière de sécurité par vidéosurveillance

Mais avant, aidé par un professionnel en vidéosurveillance, vous devez définir vos objectifs ; c’est-à-dire réaliser une étude de vos besoins. Ce dernier est le seul, capable de vous éclairer sur les dispositions adéquates à prendre en fonction de vos besoins.

A l’issue de cette étude analytique, plusieurs éléments peut être déterminés, à savoir :

  • Les zones stratégiques à surveiller ;
  • Le type de système de vidéosurveillance à installer ;
  • Les caméras qui répondent à votre contexte et à vos besoins ;
  • Le positionnement de la/des caméras ;
  • L’emplacement de la régie vidéo ou poste de contrôle etc.

La réussite de votre installation de vidéosurveillance dépend cette étude fondamentale. A contrario, en la banalisant, vous risquez des surprises moins agréables l’instant après la réalisation du projet.

La mesure des risques avec le système de vidéosurveillance n’est possible qu’avec l’avis d’un spécialiste. Grâce à ses explications et recommandations, vous aurez une plus large compréhension du choix du dispositif à faire pour garantir votre sécurité.

Architecture de la vidéosurveillance

L’architecture du système de vidéosurveillance est fondamentale et constitue une étape très importante avant l’installation.

En général, il existe deux possibilités architecturales pour un système de vidéosurveillance. Il s’agit de :

  • L’installation en circuit fermé ;
  • L’installation en circuit ouvert.

Installation en circuit fermé

Encore appelée CCTV (Closed Circuit Television), l’installation en circuit fermé consiste à connecter ou à relier sur le même réseau interne à une structure, des caméras, un ou plusieurs moniteurs et, possiblement un enregistreur. Ce type d’installation est le premier système de vidéosurveillance.

Mais attention !

L’ancienneté n’est guère synonyme de la caducité ici. Depuis quelques années, la mise à disposition et l’utilisation des appareils modernes et même sophistiqués, renforcent les capacités de ce système. Ce sont entre autres :

  • Des caméras en couleur ;
  • De l’enregistreur DVD et bien d’autres encore.

Installation en circuit ouvert

Contrairement à la précédente, l’installation en circuit ouvert (OCCTV) est un système connecté à un réseau extérieur tel que l’internet.

Sa capacité multifonctionnelle est un point positif non négligeable. Avec ce système, vous avez accès à :

  • La surveillance à distance ;
  • La télésurveillance ;
  • La surveillance de plusieurs sites etc.

Cette amélioration est rendue possible grâce au développement technologique, notamment l’avènement de l’internet à haut débit, les smartphones etc.

ll s’agit d’une architecture bien réfléchie et dimensionnée qui vous permettra d’avoir un système plus pérenne.

6 étapes  d installer votre système de vidéosurveillance

Maintenant que vous avez déterminé le type de système architectural, il est temps d’envisager la mise en place et la configuration de votre système de vidéosurveillance. Voici les étapes à suivre :

Etape 1 : Choisir le matériel à installer

On ne saurait enclencher une installation de vidéosurveillance sans avoir choisi minutieusement les matériels correspondants au type de système à mettre en place. Pour cela, vous devez avoir sur vous quelques kits de vidéosurveillance basiques.

Quoi qu’il en soit, il est indispensable d’avoir au moins les appareils essentiels tels que :

  • Une ou plusieurs caméras selon les besoins, à capacité couvrant les zones à surveiller ;
  • Des appareils de gestion des images tels que l’ordinateur, le commutateur, le logiciel… ;
  • Un moniteur pour la visualisation des images ;
  • Un appareil d’enregistrement des images au besoin (un magnétoscope ou un enregistreur numérique etc.)

Il existe de nombreux équipements qui pourraient être nécessaires selon le contexte et les besoins sur le chantier. Une fois encore, il requiert le recours à un prestataire de vidéosurveillance ou au pire des cas, à votre fournisseur pour plus de sérénité.

Etape 2 : Choisir l’emplacement des caméras

Nous ne saurions le dire de plus belle des manières. L’emplacement de votre caméra est le point focal sur lequel vous ne devez jamais badiner. Le succès de la vidéosurveillance de votre local ou entreprise en dépend. On ne fixe pas les caméras n’importe où et n’importe comment.

Mieux vous choisissez leur emplacement, mieux les caméras peuvent balayer de façon optimale la zone souhaitée.

Pour conseils, nous vous recommandons de :

  • Fixer les caméras dans les angles pour visualiser toute la pièce ;
  • Positionner les caméras entre 2,5 et 5 mètres pour qu’elles ne soient pas accessibles au toucher des uns et des autres ;
  • Opter pour les zones à l’abri des intempéries ;
  • Eviter la présence lumineuse en face des caméras pour que les images soient nettes.

Etape 3 : Passer les câbles d’alimentation

Une fois l’emplacement des caméras trouvé, il convient dorénavant de passer les câbles d’alimentation.

Assurez-vous, en outre, de prendre les bons câbles pour l’assurance du service.

Par ailleurs, si vous avez de câbles vidéo et de connecteurs BNC ou de câbles réseau et de connecteurs RJ45, il serait plus précautionneux de tirer d’abord les câbles avant de sertir les connecteurs. C’est là la marque des professionnels de Karayes.

Etape 4 : Disposer les caméras sur les supports de fixation

Après avoir choisi le bon emplacement et passer les câbles d’alimentation, l’étape suivante est la mise en place de vos caméras. Il est temps de les fixer avec précaution et professionnalisme sur les supports de fixation. Sachez qu’elles sont adaptables sur tout type de surface :

  • Mur ;
  • Plafond ;
  • Corniche de la toiture .
  • Poteau ;
  • Façade etc.

Nous vous recommandons fortement de choisir un bon support de fixation.

Etape 5 : Disposer l’enregistreur

Tout comme l’emplacement général pour l’installation du système de vidéosurveillance, celui de l’enregistreur est aussi primordial. En effet, il doit être placé à un endroit facilement accessible. Pourquoi ?

L’accessibilité à l’enregistreur permet de le relier avec assurance à une boxe et/ou un écran si nécessaire. Vous devez également veiller à ce que l’enregistreur ne soit pas dans un espace confiné comme dans la chambre ou dans l’armoire.

Etape 6 : Raccorder les éléments (caméras, enregistreurs, écrans…)

La sixième étape parachève l’œuvre bien que le spécialiste aura toujours un œil de plus pour apprécier le travail au-delà des dimensions physiques de l’installation.

Vous devez vous assurer que toutes les caméras sont réellement reliées à l’enregistreur. Au cas où la boxe n’est pas encore raccordée à l’enregistreur, c’est le moment de démarrer votre ordinateur pour le faire.

Si votre configuration est faite et les caméras raccordées, eh bien, votre système de vidéosurveillance est prêt à jouer son rôle.

Nous pouvons vous assurer que l’installation d’un système de vidéosurveillance est une tâche délicate bien qu’elle paraisse facile. Un mauvais pas, et tout le système sera infructueux. Il nous paraît, par conséquent, judicieux de bien suivre ces étapes afin d’installer adéquatement votre système de vidéosurveillance.

Restons connecté !

Abonnez-vous à nos pages sociales et pour recevoir toute actualités de Karayes et les systèmes de sécurité.

Vous avez une question ou un projet de sécurité pour votre appartement, maison ou entreprise ?

Contactez nos équipes pour tous conseils ou devis gratuits.

Articles similaire